Campeur

Comme son nom le dit la raison d’être de l’entreprise était de fabriquer des campeurs. Les associés étaient d’ardents fans de l’autonomie et de l’efficacité que procure un véhicule de voyage aménagé. C’est cette passion qui les a menés à déployer l’énorme énergie requise pour partir une telle entreprise.

Durant leurs longs voyages des premières années, ils identifiaient constamment des opportunités d’amélioration de leurs aménagements. Ils estiment que l’usage intensif qu’ils faisaient de leurs véhicules leur a permis de rapidement valider la conception et la qualité de leur travail. Lucien mentionne qu’il notait et dessinait continuellement sur une tablette quadrillée durant ces voyages. Il souligne que son ami Daniel Nadeau qui a créé les très populaires Safari-condo une génération plus tard a aussi ce réflexe naturel dès qu’il utilise ses véhicules.

Réaliser des intérieurs était une chose, mais il fallait aussi gérer la sécurité dans la construction des véhicules. Puisque le « feu » était toujours allumé pour conserver les pilotes des réfrigérateurs en fonction permanente il n’y avait pas place à l’erreur dans le montage et la fixation du système au gaz.  La réglementation était très sévère. Campwagon a aussi conçu ses propres sièges de conducteur et de passager avant. Ceux-ci étaient pivotants et devaient aussi rencontrer des normes de sécurité importantes.

 

À partir du milieu des années soixante-dix, la croissance des ventes de conversions était très forte et les grands de l’automobile ont averti Lucien qu’il était essentiel qu’il fasse affaires avec deux fournisseurs de fibre de verre à la fois par mesure de sécurité. En effet les manufacturiers de composantes en fibre de verre étaient très sujets à des incendies majeurs. Campwagon ne pouvait se permettre de perdre tous ses moules dans un tel incident. Lucien a donc entrepris de doubler tous les moules et de faire affaires de manière régulière avec deux fournisseurs.

Lucien mentionne qu’ils avaient donc une très grosse flotte de moules car ils installaient en plus des toits, de plus en plus d’autres composantes en fibre de verre, tel des contours de fenêtre. Les deux fournisseurs étaient Moderne Fiberglass avec Placide Poulin (connu plus tard pour sa compagnie Maax) et Beauce Fibre de verre. Lucien maintenait des relations étroites avec ces deux fabricants qui étaient des partenaires essentiels au succès de l’entreprise. Leur qualité et leurs délais de livraison étaient critiques au mouvement de la ligne de production qui roulait à plein régime.

 

Au cours des 5-6 premières années la compagnie ne fabriquait que des campeurs, les autres types de conversions se sont ajoutées au fil de temps. Selon Lucien l’entreprise aurait fabriqué au total plus de 4500 campeurs. La clientèle type était la même qu’aujourd’hui : des couples semi-retraités. Le gros des ventes de campeurs se faisait en février et mars lors des salons de camping. Leurs délais de livraison étaient variables, de quelques jours à un maximum de 45 jours en haute saison.

 

 

Campeurs camionnettes Camper vans